Les Petites Soeurs de Jésus de Bagdad, nous écrivent et racontent…

(Extraits) La lettre complète ici.

Chers frères et soeurs de partout, Nous voulons commencer cette lettre par vous remercier de tous les messages de communion et de solidarité que nous avons reçus (…).

Notre Église est habituée aux coups durs, mais c’est la 1ere fois que c’est aussi violent et sauvage et surtout la 1ere fois que cela se passe à l’intérieur de l’église, d’habitude ils font exploser des bombes dans la cour des églises (…).

L’église a été prise d’assaut le Dimanche 31 Octobre après midi, juste après le sermon du Père Tha’er qui célébrait la messe (…). Les attaquants étaient de très jeunes gens (14-15 ans) non masqués armés de mitraillettes, de grenades et ils portaient une ceinture explosive. Ils ont tout de suite ouvert le feu, tuant le père Wasim qui tentait de fermer la porte de l’église, puis ils ont tiré aveuglement après avoir ordonné aux gens de se jeter à terre, de ne plus bouger et de ne pas crier (…). Le père Tha’er qui continuait à célébrer a été tué à l’autel dans ses habits sacerdotaux, son frère et sa mère ont été tués également.

Après, cela a été le massacre (…).

Ils ont mitraillé la Croix en se moquant et en disant aux gens : « dites lui de vous sauver », ils ont aussi prié l’appel à la prière : Allah akbar, la ilah illallah… Et à la fin quand l’armée a été sur le point d’entrer, ils se sont faits exploser. L’armée et les secours ont mis presque 2 heures à arriver (…). Pourquoi ont-ils mis si longtemps à arriver ? (…).

Le lendemain ont eu lieu les obsèques dans l’église chaldéenne voisine, l’église était bondée, c’était très impressionnant, il y avait 15 cercueils alignés dans le choeur, les autres victimes ont été enterrées dans leur village ou séparément, selon les cas. Des représentants de toutes les communautés chrétiennes ainsi que du gouvernement étaient là, notre patriarche a parlé ainsi que le porte-parole du gouvernement et un religieux, chef d’un parti islamique (Moammar el Hakim). La prière a eu lieu dans une grande dignité et sans manifestations bruyantes (…).

(…) Nous avons été frappés par leur calme et leur foi (…).

Il y a un sursaut de foi et de détermination surtout chez les prêtres restant à Bagdad qui disent: ils veulent nous chasser et nous exterminer mais nous sommes là et nous resterons, depuis 14 siècles vous n’avez pas pu en finir avec nous (…).

Nous pensons à la phrase du psaume 69 : « Plus nombreux que les cheveux de la tête, ceux qui me haïssent sans cause » et nous pensons surtout à Jésus, haï sans raison, alors qu’il passait en faisant le bien.

Nous terminons cette lettre avec le cri d’un enfant de 3 ans qui a vu tuer son père et qui criait : « çà suffit, çà suffit », avant d’être tué lui aussi ; oui vraiment avec notre peuple, nous crions aussi : çà suffit.

Vos petites sœurs de Bagdad Alice et Martine, petites sœurs de Jésus.

Publicités

2 Responses to Les Petites Soeurs de Jésus de Bagdad, nous écrivent et racontent…

  1. Domi dit :

    Très émouvant…

  2. sanchez éveline dit :

    je m’associe avec les autres pour faire un chapelet à l’intention de toutes ces personne mortes ou vivantes je suis de tout cœur avec vous que DIEU vous garde et vous bénisse qu’il vous protège et vienne à votre secours

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :